Le General Valsero n’en finit plus d’écrire des lettres, après le president c’est Eto’o


Après avoir fait « Lettre au Président », ensuite « réponds » et puis « 3e Lettre au Président », cette fois c’est a Samuel Eto’o qu’il écrit. Pas à travers une chanson après la crise au sein du football Camerounais:
« Très cher pichichi, je sais et je comprends ce que tu ressens en ce moment où je t’écris ces quelques mots; victime de l’injustice ? Oui, tu l’es ! Incompris ? Oui, tu l’es encore ! Je sais que tu as toujours nourri toutes les grandes ambitions pour notre chère et belle équipe nationale, mais tu n’as pas pu, pour emprunter à un terme cher à notre époque, mener à bien «les grandes réalisations». »

Ecouter la « 3e Lettre au Président »

Une réponse à “Le General Valsero n’en finit plus d’écrire des lettres, après le president c’est Eto’o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s